Travailler à plus d’1h de chez soi : bonne ou mauvaise idée ?

Pour certains travailleurs, le temps de trajet entre la maison et le travail représente une véritable source de stress. En effet, plus on passe de temps sur la route, moins on a de temps pour se reposer, pour être avec ses proches, ou pour bien faire son travail. Alors, est-ce que pour les salariés 1h de trajet pour aller travailler c’est déjà trop long ?

Quels sont les impacts du temps de trajet domicile/travail sur les salariés ?

Aujourd’hui, face au coût de la vie de plus en plus élevé, les travailleurs n’hésitent plus à accepter des postes plus intéressants même si cela les oblige à endurer plusieurs heures de route par jour. C’est un sacrifice qu’ils sont prêts à faire au début, mais à force, ils se rendent comptent que le jeu n’en vaut pas toujours la chandelle.

En effet, devoir supporter un long temps de trajet tous les jours pour aller au travail et pour rentrer le soir, pose de nombreux problèmes aux travailleurs. Les premières semaines ou même les mois vous êtes encore animé par la joie et la satisfaction d’avoir trouvé un emploi. Seulement, sur le long terme, c’est une situation qui devient de plus en plus difficile à supporter.

Le bien-être au travail est affecté

Les salariés obligés de s’accommoder de l’éloignement de leur lieu de travail ont beaucoup de mal à être heureux en entreprise. En effet, ils arrivent chaque jour après avoir parcouru une longue distance, avec toute la charge émotionnelle négative qui a tendance à nous envahir dans les moyens de transport en commun.

Ils sont donc de mauvaise humeur dès leur arrivée au travail, ce qui n’est pas l’idéal pour profiter d’une bonne journée. Dans ces conditions, même avec un travail épanouissant, les salariés ont du mal à être heureux en entreprise. Le bien-être au travail devient donc hors de portée.

Les relations sociales au travail sont affectées

employés contents d'être au travail

Si vous devez parcourir une longue distance pour arriver au travail tous les jours, vous aurez des difficultés à vous lier d’amitié avec vos collègues. Tout d’abord, vous serez constamment stressé à cause des transports en commun et de toutes les situations désagréables qu’on y vit au quotidien.

Ensuite, vous n’aurez pas le temps de faire connaissance et nouer des liens après le travail, car votre objectif sera de rentrer au plus vite pour retrouver votre chez soi ou votre famille. Dans ces conditions, impossible de trouver des occasions pour sympathiser ou se faire des amis.

La présence en entreprise est réduite

Le travail du salarié peut aussi être affecté par un long temps de trajet. En effet, en plus du stress, il aura tendance à arriver en retard très souvent. Il sera aussi pressé de rentrer à la fin de la journée, ce qui peut réduire de manière considérable le temps passé dans l’entreprise.

La fatigue est accrue

employé fatigué qui a des post-it partout

Enfin il faut noter qu’un salarié qui passe plus d’une heure sur la route pour se rendre au travail aura tendance à ressentir beaucoup plus vite la fatigue. Cela peut jouer sur sa santé, et aussi sur ses rapports avec ses proches au quotidien.

Comment savoir quel temps de trajet est acceptable ?

En réalité, l’idéal pour un salarié c’est de pouvoir se rendre sur son lieu de travail en moins de 30 minutes. Cette proximité entre le domicile et l’entreprise offre de nombreux avantages, non seulement sur la qualité de vie du travailleur, mais aussi sur son rendement et ses performances.

Malheureusement, il n’est pas toujours évident de trouver du travail dans son quartier ou près de son logement. Toutefois, la limite de temps à ne pas franchir est d’une heure. En effet, d’après de nombreuses études statistiques, il ressort qu’à partir d’une heure de temps de trajet, les travailleurs sont affectés négativement.

Par ailleurs, il faut noter que cette limite peut connaître quelques variations en fonction de plusieurs facteurs tels que :

  • Le type de route empruntée : plus la route est mauvaise ou plus elle accueille de véhicules, plus le temps de trajet doit être court
  • Le coût du trajet : pouvoir se déplacer avec les transports en commun est un atout, car lorsqu’on se déplace en voiture, le prix de l’essence devient très vite une source de stress.

Pour finir, le nombre de kilomètres à parcourir compte aussi, car même lorsque la route est bonne, une longue attente à l’intérieur moyen de transport, qu’il s’agisse de votre véhicule de fonction, d’un métro ou d’un bus, peut facilement ruiner votre moral et gâcher votre journée.