Google Analytics : comment exclure ses propres visites ?

Google Analytics est un outil d’analyse d’audience perfectionné, qui vous permettra de suivre les visites et le comportement des internautes qui naviguent sur votre site web. L’hypermesurabilité du web est l’un des points forts de ce canal : connaître un maximum d’informations sur les sessions générées par votre site est un excellent moyen pour comprendre ce qui fonctionne et ce qui fonctionne moins bien sur votre plateforme, et pour agir en conséquence.

Cependant, afin de recueillir des données fiables, il convient d’exclure ses propres visites. Sans cette manipulation, les données présentées sur Google Analytics seront sensiblement faussées, donc moins exploitables. Explications, et mode d’emploi !

Pourquoi exclure ses visites sur Analytics ?

Vous “visitez” vous-même votre site essentiellement pour administrer son contenu et ajouter de nouvelles pages/images, textes, etc. Mais chaque session générée depuis votre site est comptabilisée dans Google Analytics ! Bien sûr, si vous êtes seul à gérer un site et que celui-ci a beaucoup de trafic, votre propre passage aura relativement peu d’effets sur les données recueillies.

Logo Google Analytics

Cependant, si vous vous trouvez dans l’un des cas suivants, exclure ses visites sera primordial :

  • Votre site a peu ou très peu de visites ;
  • Votre site a un nombre important de visites, mais il existe une équipe de rédacteurs/développeurs/journalistes qui travaillent chaque jour en back-office ;

Si vous vous trouvez dans l’un de ces deux cas, alors exclure ses propres visites sera assurément une bonne idée.

Analytics : comment exclure ses propres visites ?

Plusieurs méthodes existent en fonction de votre site et surtout en fonction des personnes qui gèrent le site.

Exclure votre adresse IP grâce à un filtre

C’est la méthode la plus fiable et la plus utilisée, surtout si vous administrez votre site depuis une box et si vous êtes relativement peu nombreux à concourir à la gestion du site.

Pour ce faire, vous aurez besoin de :

  • Connaître l’adresse IP ou les adresses IP de chaque membre de votre équipe : vous pouvez utiliser un site comme Whatsmyip pour connaître votre IP facilement ;
  • D’effectuer quelques manipulations au sein de Google Analytics.

Voici les réglages à effectuer :

  1. Connectez-vous à votre compte Analytics, puis au domaine sur lequel vous souhaitez exclure votre IP ;
  2. En bas à gauche, cliquez sur “Administration” (une roue crantée apparaît devant ce mot) ;
  3. Dans l’onglet “Compte”, cliquez sur “Tous les filtres”

4. Cliquez sur le bouton rouge “Ajouter un filtre” puis configurez l’exclusion de votre IP comme suit :

Attention : au champ “Règle de filtrage”, vous devez copier/coller votre adresse IP.

Il ne vous reste plus qu’à enregistrer : c’est tout bon ! Votre adresse IP est désormais exclue de Google Analytics, vous n’apparaîtrez donc pas dans les statistiques.

Bloquer les cookies de Google Analytics lorsqu’on vous le propose

Une autre méthode simple mais nettement moins efficace est de “profiter” de l’apparition du bandeau RGPD pour rejeter les cookies Google Analytics. Ainsi, vous ne serez pas tracké par le système Analytics, même s’il peut subsister quelques défauts dans les faits.

L’autre problème de cette méthode, c’est qu’elle vous oblige à cliquer à chaque fois sur “Refuser” et à paramétrer à chaque visite votre gestion des cookies, ce qui n’est guère pratique lorsque vous vous connectez plusieurs fois par jour au même site.

Bloquer Analytics à l’aide d’un plugin

Pour finir une méthode très simple : bloquer les cookies Analytics à l’aide d’un plugin comme Block Yourself from Analytics (existe pour les navigateurs Google Chrome et Mozilla Firefox). D’autres plugins existent, mais celui-ci est particulièrement fiable.

Le problème de cette méthode, c’est que le plugin sera à l’œuvre sur votre ordinateur, mais vos visites depuis votre tablette ou mobile resteront comptabilisées. C’est donc une méthode imparfaite, mais qui est plus facile à mettre en œuvre que la première citée, surtout si vous avez un grand nombre de personnes qui composent l’équipe gestionnaire du site en question.