Le portage salarial : un dispositif atypique aux nombreux avantages

Vous avez décidé de vous lancer en freelance et vous en êtes rendu à l’étape du choix du statut pour exercer votre activité ? Le portage salarial constitue une solution alternative au développement d’une entreprise qui vous permet de concilier la liberté de l’entrepreneur et la protection du salarié. Ce mode d’organisation, qui a été légalisé en 2008, vous donne la possibilité de proposer votre savoir-faire à vos clients et de bénéficier de différents avantages. Poursuivez votre lecture pour en savoir un peu plus sur ce dispositif prisé par un nombre croissant de travailleurs indépendants.

Le portage salarial en quelques mots

Le portage salarial est une forme de travail atypique, une relation qui implique trois partis, soit un travailleur indépendant, une firme cliente et une société de portage. Ce dispositif est à mi-chemin entre le statut de salarié et le statut d’entrepreneur. Le portage salarial combine liberté, sécurité et simplicité.

Un dispositif avantageux à plusieurs égards

La liberté, parce que vous êtes indépendant, vous êtes votre propre patron. Vous disposez d’une entière autonomie dans l’organisation et l’exécution de votre travail ainsi que dans la conduite de votre activité. Vous définissez votre offre de service, votre tarification ainsi que vos conditions de travail. Vous négociez directement avec vos entreprises clientes pour établir l’ensemble des conditions de travail qui seront idéales à la réalisation de vos missions.

La sécurité, car après avoir déniché votre première mission, vous allez signer une convention de portage et un contrat de travail avec une société de portage salarial. Ainsi, vous bénéficiez de tous les avantages associés à ce statut, c’est-à-dire bulletin de salaire (rétribution versée tous les mois), mutuelle, assurance professionnelle, assurance maladie, cotisations, chômage, retraite…

Pour ce qui est de la simplicité, en portage salarial, c’est la société de portage qui est responsable de la gestion de la totalité des tâches administratives. Vous n’avez à vous soucier de rien d’autre que de la prospection de vos clients et de la réalisation de vos missions. Contrats, factures et recouvrement lorsque nécessaire sont pris en charge par votre conseiller dédié. Cette délégation administrative vous permet de vous consacrer exclusivement à votre activité. Qui plus est, faire affaires avec une société de portage vous donne accès à une multitude de services pour booster votre activité comme la formation, l’accompagnement commercial, le remboursement de vos frais professionnels et plus encore. Pour plus d’informations, rendez-vous sur Jump.

Pour le service rendu, la société de portage salarial déduit de votre chiffre d’affaires sa commission de gestion. Il s’agit généralement d’un pourcentage sur votre chiffre d’affaires hors taxes. Il faut savoir que toutes les sociétés de portage salarial ne gèrent pas toutes les activités professionnelles, tous les types de clients et n’offrent pas les mêmes services.

Quels profils bénéficient le plus du portage salarial ?

Les activités les plus couramment portées sont celles des métiers de prestations intellectuelles. Nous y retrouvons donc tous les métiers du conseil et de la formation. Les domaines d’intervention sont variés : informatique, communications, marketing, ressources humaines, qualité, environnement, organisation, stratégie, management… Depuis quelques années toutefois, d’autres métiers utilisent également le portage salarial, tels que les métiers de la traduction, du graphisme, de la transaction immobilière, de gestion du patrimoine…

homme en train de travailler sur son ordinateur portable

Le portage salarial peut intéresser les travailleurs de tous âges, même si l’on rencontre plus souvent des profils séniors et expérimentés. Avoir accès à un réseau déjà constitué est un véritable atout pour développer rapidement son activité et pouvoir en vivre. Plus d’infos sur cet article.

Le consultant en portage salarial qui connaît le succès possède d’abord et avant tout un solide bagage professionnel. Un diplôme, un savoir-faire, mais aussi et surtout une expertise reconnue dans son secteur. C’est ce dernier point qui facilitera la vente de ses services pour se les faire ensuite recommander par les membres de son réseau.

Au-delà des compétences techniques, les compétences dites transversales, qu’on appelle aussi les soft skills ou compétences liées au savoir-être sont également des atouts essentiels pour un travailleur indépendant. La capacité de travailler de manière autonome, à s’organiser convenablement, à proposer un service qui répond à un réel besoin, à déterminer un juste tarif pour une prestation donnée, à démontrer rigueur et persévérance sont autant de compétences personnelles qu’on n’apprend pas sur les bancs d’école mais qui sont pourtant indispensables dans la réussite d’un projet professionnel. Le consultant en portage salarial doit en outre avoir une facilité pour trouver des missions, une démarche qui est complètement différente de la recherche d’un emploi conventionnel.