Transport routier et écologie : quels enjeux ?

Votre entreprise a de gros besoins en transport de marchandises et vous vous demandez certainement comment faire pour ne pas trop mettre de côté la dimension environnementale ? Nous vous expliquons dans cet article, quels sont les enjeux écologiques autour du transport routier et comment faire pour bâtir un avenir plus respectueux de l’environnement tout en assurant une continuité dans vos services.

Transport routier : vers une transition énergétique ?

Les problématiques environnementales sont désormais au cœur des métiers du transport. Le secteur des transports est le premier secteur émetteur de GES. Les entreprises de transport routier de marchandises sont donc fortement incitées à améliorer leur performance et ce sur plusieurs points :

  • La réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES),
  • La réduction des émissions polluantes,
  • La réduction de l’emprunte carbone liée aux différentes expéditions.

Cette dynamique s’inscrit dans le programme Objectif CO2 géré par l’ADEME et les entreprises concernées ont la possibilité de s’engager pour réduire au maximum leurs émissions. Ainsi, plus de 1200 entreprises du secteur ont œuvré et réussi à éviter l’émission de pas loin de 1,6 million de tonnes de CO2. C’est dans ce cadre qu’une transition est en train de s’effectuer : les trajets sont optimisés pour réduire la consommation de carburant et l’émission de CO2 liée aux camions roulants à vide.

Parmi les alternatives possibles à mettre en place, on note : le passage au biocarburant, l’installation de pneus innovants avec capteurs de pression, la réduction des kilomètres à vide, la formation des chauffeurs à l’écoconduite, le recours au transport multimodal, le changement de la flotte pour des véhicules hybrides et électriques. Les enjeux sont clairs, il faut neutraliser l’empreinte carbone du secteur d’activité et revoir les usages : l’objectif 2030 est de réduire de 29% ces émissions.

Entreprises de transport : faites le bilan !

camion sur la route

Les entreprises de transport ont tout intérêt à s’engager car la réduction des émissions de CO2 va permettre en cascade de réduire la consommation de carburant et, par conséquent, de réduire considérablement un des postes de dépenses les plus importants.

Côté image, les entreprises du transport de marchandises et de voyageurs qui s’impliquent dans cette évolution verte, bénéficient d’une représentation de leur organisation fédératrice et valorisante auprès de leurs clients mais aussi auprès des collaborateurs. Le volet de communication lié au développement durable et à la préservation de l’environnement est désormais l’un des plus sensibles : les entreprises de ce secteur d’activité se doivent donc d’agir en mettant en place des dispositifs efficaces et visibles. C’est d’autant plus vrai lorsqu’on sait que l’article L1431-3 du code des transports oblige les transporteurs à informer leur client de la quantité de gaz à effet de serre émise lors du transport.

Le marché du transport routier de marchandises a beaucoup changé ces dernières années et, grâce à ces nouveaux challenges, a de beaux jours devant lui. La quantité d’expédition et d’échanges commerciaux ne cesse de croitre, il est donc important pour ces entreprises de prendre le virage de la digitalisation, du transport vert, ce tout en maintenant un service efficace et de qualité.