4 étapes pour établir un plan de marchéage

Dans une entreprise qui souhaite se développer, la priorité est de trouver une stratégie pour vendre ses produits ou services dans les meilleures conditions. Pour y parvenir, le plan de marchéage (ou marketing mix) se présente comme la meilleure solution à votre portée.

Qu’est-ce qu’un plan de marchéage ?

Le plan de marchéage, aussi appelé la méthode des 4P ou marketing mix en anglais, se définit comme un ensemble d’actions commerciales permettant à l’entreprise de vendre ses produits. On le considère aussi comme un ensemble de décisions liées à quatre variables du marketing. Il s’agit de : le produit, le prix, la distribution et la communication (PPDC). En anglais on obtient : product, price, place, publicity. C’est pour cette raison qu’on l’appelle la méthode des 4P.

Le but principal d’un plan de marchéage, c’est de venir en aide à l’entreprise, afin qu’elle puisse atteindre ses objectifs. Ainsi, il s’agit d’un élément indispensable du marketing opérationnel de l’entreprise, dont le rôle est de faciliter l’atteinte des objectifs du marketing stratégique. Vous voulez faire en sorte que votre plan de marchéage soit efficace ? Alors voici les qualités qu’il doit présenter :

Être adapté au marché et aux clients

Un plan de marchéage doit être adapté au marché de l’entreprise pour donner des résultats. En d’autres termes, il doit être conçu de manière à répondre aux attentes et aux besoins des consommateurs. Il doit aussi permettre à l’entreprise de bien se positionner sur le marché, tout en ayant une place privilégiée face à ses concurrents.

Enfin, un bon plan de marchéage doit être adapté à l’image de marque de l’entreprise. Il doit être conforme à la politique générale et aux valeurs que l’entreprise souhaite véhiculer.

Plan de marchéage : cohérence et solidité

Un bon plan de marchéage doit aussi être cohérent. Cela signifie qu’il doit être en accord avec toutes les autres politiques de fonctionnement de l’entreprise. C’est pour cette raison qu’il est indispensable de procéder régulièrement à des vérifications, pour savoir si les quatre variables mercatiques qui composent ce plan sont cohérentes entre elles.

Réunion de travail sur un plan de marchéage

Se montrer supérieur par rapport à ses concurrents

Enfin, pour qu’un plan de marchéage soit vraiment efficace, il doit offrir une réelle supériorité. Cela se comprend d’ailleurs aisément, car la mise en place de ce plan a pour objectif d’augmenter le chiffre d’affaires de l’entreprise. Ainsi, il est important qu’il soit créé de manière à offrir à l’entreprise, une certaine supériorité par rapport à ses concurrents sur le marché.

Créer un plan de marchéage en 4 étapes

Vous souhaitez créer un plan de marchéage pour favoriser le développement de votre entreprise ? Sachez que pour le faire, vous aurez à passer par quatre étapes précises. Il s’agit en réalité des quatre variables mercatiques qui servent de base pour les prises de décision au sein de l’entreprise : le produit, le prix, la distribution et la communication.

La politique produit

Comme son nom l’indique, la politique produit est celle qui prend en compte toutes les variables concernant le produit lui-même, sa conception, sa fabrication, son développement, sa présentation. On retrouve donc à ce niveau, des points essentiels comme :

  • Les caractéristiques techniques du produit
  • Le nom du produit
  • La forme et la couleur du produit
  • La gamme du produit
  • Son cycle de vie
  • Le conditionnement et l’emballage du produit
  • Le positionnement du produit
  • Les différents services associés au produit, etc.

Il est donc important de déterminer votre produit et votre politique produit durant cette première étape.

La politique prix

Au niveau de la mise en place de la politique produit de votre plan de marchéage, vous devez définir le prix du produit concerné, mais attention, car ce prix ne doit pas être choisi au hasard. En effet, il doit prendre en compte les contraintes juridiques et commerciales auxquelles l’entreprise doit faire face. En d’autres termes, le prix doit être déterminé en fonction des paramètres suivants :

  • L’interdiction de revendre à perte
  • Le statut du client (le prix est différent selon qu’il s’agit d’un distributeur ou d’un particulier)
  • Le montant de la commande passée, etc.

Trop souvent bâclée, cette étape est pourtant constitutive de nombreux succès (… et nombre d’échecs !) pour le lancement de nouveaux produits.

La politique de distribution

Avec la politique de distribution il s’agit de prendre en compte quelques facteurs pour savoir dans quelle mesure le produit peut être commercialisé dans les points de vente. Alors avant de passer à cette étape, il faut penser à :

  • Le choix et aussi l’organisation de la force de vente
  • Le choix des différents canaux de distribution (vous devez savoir s’ils doivent être courts ou longs, directs ou indirects)
  • Le choix du type d’animation le plus adapté pour le réseau de distribution
  • Le choix concernant la modalité de distribution la plus adaptée (elle peut être sélective ou intensive).

Shooting photo d'un produit à vendre

La politique de communication

Pour finir, l’étape de la politique de communication permet à l’entreprise de déterminer les moyens les plus efficaces qui pourraient lui permettre de promouvoir ses produits. Il s’agit de :

  • La promotion des ventes
  • L’argumentation commerciale
  • La communication de masse
  • La communication relationnelle.

Exemple de plan de marchéage

Pour vous aider à mieux comprendre en quoi le plan de marchéage peut réellement aider l’entreprise à se développer, voici un exemple concret qui prend en compte les quatre variables mentionnées plus haut.

  • L’entreprise choisit de développer un produit milieu de gamme qui s’adresse au grand public. De ce fait, elle choisit une forme et des coloris sobres et élégants, tout en restant dans une démarche classique. L’emballage le plus approprié semble être le carton.
  • L’entreprise vend son produit à 10 euros l’unité en détail, et à 8 euros l’unité pour les grosses commandes ; 
  • Le produit est vendu en magasin, mais aussi à travers une plateforme en ligne ; 
  • Pour promouvoir ce produit, l’entreprise choisit une campagne de publicité sur les médias et sur le lieu de vente, ainsi que l’utilisation de campagnes publicitaires en ligne ; 

En 4 points simples, l’entreprise “sait” déjà où elle va, quels seront les leviers utilisés et les points forts de son produit/de son identité. A l’aide de ses éléments concrets, il est nettement plus aisé de toucher son cœur de cible et d’avancer, jour après jour, vers le succès.