Quelles sont les règles d’ergonomie ?

Le télétravail devient la norme depuis quelques années et on réfléchit de plus en plus à la façon dont on installe son bureau, les réglages qui pourraient être fait pour que le quotidien au bureau (ou à la maison) se fasse dans les meilleures conditions. Découvrez dans cette articles les règles qui selon nous vous aideront à obtenir un bonne posture au travail.

Maintenir une bonne posture : c’est possible !

Vous passez beaucoup de temps devant un ordinateur au travail ? Parce que notre corps est construit pour être en mouvement permanent, et non pour rester assis devant un ordinateur pendant huit heures, l’ergonomie au travail est essentielle si vous voulez minimiser les maux et les douleurs. Par conséquent, comprendre comment adopter une posture ergonomique saine vous aidera à éviter les problèmes musculaires, l’inconfort du dos, les tendinites et les douleurs dorsales.

Vous l’aurez compris, mis à part le mouvement, la chose la plus importante au travail est votre posture. En fait, même si vous avez la plus belle chaise ou la souris la plus ergonomique, si votre posture est mauvaise, cela ne vous aidera pas et vous finirez par avoir des douleurs ou vous sentir inconfortable. Maintenir une posture droite, voilà ce qu’implique une bonne posture. Pour qu’il n’y ait pas de creux dans la région lombaire, votre dos doit être aussi droit que possible et aussi proche du dossier que possible. On oublie donc la position avec les jambes croisées ou encore la manie de certains à se mettre en tailleur quoiqu’il en coûte.

Pour garantir une bonne posture tout au long de la journée, c’est tout votre poste de travail qui doit être adapté à vous : hauteur de la table, largeur du bureau, double écrans, siège adaptable… Aussi, comme mentionné plus haut, veillez à vous mettre correctement assis au fond de votre siège et maintenir votre tête droite ainsi que votre dos sans cambrures.

Organisez sa surface de travail

Un autre facteur clé à prendre en compte pour adopter une bonne posture est la surface de travail. Il est préférable de garder les objets que vous utilisez le plus près de vous afin de réduire les douleurs musculaires, pas loin. Placez les documents papier entre l’écran et le clavier si vous devez effectuer un travail qui vous oblige à les manipuler. Placez les objets que vous utilisez quotidiennement hors de portée, ce qui vous obligera à vous lever, à modifier votre posture et à augmenter votre circulation.

bureau qui respecte les règles d'ergonomie

Nous vous suggérons également d’essayer de limiter votre utilisation de la souris. Au lieu d’utiliser la souris, qui est à l’origine de nombreuses tendinites, utilisez le clavier chaque fois que possible. Pas besoin d’être un geek, il existe des formations qui vous apprendront à tout gérer sur votre ordinateur grâce à des raccourcis claviers.

Aussi, veillez à avoir un bureau sur lequel vous avez de la place et qui n’est pas encombré par des tas de papiers, documents et autres bibelots. Un bureau rangé et ordonnez vous permettra à coup sûr d’avoir l’esprit clair. Les éléments dont vous avez besoin sont à disposition immédiate, les autres rangez de sorte à ce que vous puissiez les atteindre facilement sans avoir à vous mettre dans des positions pas possibles.

Nos meilleurs conseils pour réussir son aménagement de bureau

Le choix du siège : pour une position confortable

Lorsqu’il s’agit de se détendre à son poste de travail, la clé est de choisir un siège ergonomique. Vous devez pouvoir modifier la hauteur de votre siège et garder la bonne distance entre votre corps et l’écran. Vos pieds doivent être en contact avec le sol et vos genoux doivent former un angle droit avec vos hanches pour déterminer la hauteur de votre siège. La partie inférieure du dossier doit être alignée avec la courbe naturelle du bas du dos pour un soutien lombaire approprié.

Les mains et les bras doivent être détendus pour réduire les risques de tendinite. Lorsque vous utilisez le clavier ou la souris, votre poignet ne doit pas être tendu et doit être aligné avec eux plutôt que de former un angle. Vous trouverez de nombreux modèles sur le marché, veillez à choisir un modèle qui peut s’adapter à votre morphologie : renfort au niveau du dos, accoudoirs, têtière…

Ajustez l’emplacement de vos appareils de travail

Sur son bureau, on trouve généralement : un ou deux écrans d’ordinateur, un clavier, une souris, parfois même directement un ordinateur portable, une lampe et quelques accessoires pour ranger ses stylos et autres dossiers.

La première chose à faire pour gagner en ergonomie est de déplacer votre écran à l’arrière de votre bureau pour une meilleure visibilité. Choisissez un écran d’une taille comprise entre 17 et 19 pouces. Tendez votre bras à cette distance de votre corps et placez le moniteur à cet endroit. Pour éviter la fatigue oculaire, il est essentiel d’orienter correctement l’écran. Placez-le légèrement en arrière et à hauteur des yeux.

Enfin, et si vous en avez la possibilité, gagnez de la place en plaçant votre lampe de bureau derrière l’écran. Les éléments comme le clavier et la souris doivent être à portés de bras pour limiter les mouvements.

L’ergonomie ne se limite pas au bureau…

Quand on parle ergonomie; on pense souvent au bureau, à la chaise, aux ajustements des différents appareils mais on oublie souvent une chose : m’environnement. Et c’est un erreur ! Car votre lieu de travail va être déterminant.

Pour être certain qu’il correspond aux règles d’ergonomie, posez-vous ces questions et vous saurez si oui ou non, votre posture est idéae :

  • Vos épaules sont-elles repoussées et votre dos est-il droit ?
  • Partagez-vous le bureau avec un autre collègue ?
  • Votre clavier est-il placé à une hauteur qui maintient votre bras et votre avant-bras à un angle approprié ?
  • La pièce est-elle lumineuse ?
  • Vos genoux forment-ils un angle de 90 degrés ?
  • Y’a-t-il une fenêtre près de votre bureau ?
  • Que voyez-vous autour de  vous ?
  • Avez-vous un accès facile à tous les accessoires que vous utilisez régulièrement ?
  • Avez-vous la possibilité immédiate de vous étirer et de bouger régulièrement ?

En améliorant ces différents éléments vous serez sûr de garantir un espace de travail au top de l’ergonomie !