Zoom sur le taux de marque : calcul et augmentation

Le taux de marque fait partie des indicateurs les plus fiables pour évaluer la rentabilité d’un produit ou d’une entreprise. Il est plutôt facile à calculer, mais il est important de savoir comment l’utiliser convenablement. Il faut aussi être en mesure de le différencier du taux de marge, un autre indicateur de performance utilisé en entreprise.

Qu’est-ce que le taux de marque ?

Le taux de marque représente tout simplement un indicateur fiable que vous pouvez utiliser, afin d’évaluer la rentabilité de votre projet. Il peut s’appliquer à une entreprise entière, une boutique en ligne ou un produit spécifique. Il s’agit du pourcentage de marge commerciale dont vous disposez dans le prix de vente final d’un produit ou d’un service. C’est un indicateur financier que tout dirigeant doit connaître et apprendre à calculer. Il pourra ainsi mieux assurer le suivi et le pilotage des activités de son entreprise.

Taux de marque : suivre et piloter ses activités

Comme nous l’avons mentionné plus tôt, le taux de marque est un indicateur qui vous permet, en tant que dirigeant, d’évaluer la rentabilité de votre activité. Vous pouvez l’utiliser par exemple, pour déterminer le niveau de rentabilité de votre nouveau produit. Vous pouvez également vous en servir pour savoir si toute l’entreprise est rentable ou non. De ce fait, cet indicateur de performance peut être considéré comme un outil majeur pour le suivi des activités au sein de l’entreprise.

En plus de cela, le taux de marque peut aussi représenter un outil de pilotage et de prise de décision dans l’entreprise. En effet, vous pouvez le déterminer à l’avance pour savoir quel prix de vente fixer pour vos différents produits. Pour ce faire, vous devez connaître la marge que vous souhaitez réaliser. Ensuite, sur cette base, vous pourrez fixer le prix de vente à appliquer pour atteindre votre marge commerciale.

Ne pas confondre taux de marque et taux de marge

Le taux de marque et le taux de marge sont deux indicateurs utiles pour toute entreprise, mais il faut éviter de les confondre. En effet, si le taux de marque représente un outil de suivi et de pilotage, le taux de marge quant à lui permet de détecter un problème dans l’entreprise. Le premier permet d’évaluer votre rentabilité, tandis que le second représente le gain obtenu à la suite d’une vente.

Aussi, il faut noter que la méthode de calcul de ces deux indicateurs prend en compte des données différentes. Pour le calcul du taux de marque, c’est le prix de vente des marchandises qui est pris en compte. Par contre, pour le calcul du taux de marge, c’est le prix d’achat qui est pris en compte. Il faut néanmoins savoir que dans les deux cas, les valeurs utilisées sont celles hors taxes.

Comment calculer le taux de marge ?

calculatrice

Pour calculer le taux de marge de votre entreprise ou de votre produit, vous devez d’abord connaître la marge commerciale ou marge brute. Ensuite, divisez cette marge par le prix d’achat du produit, et multipliez par 100. On obtient donc :

Taux de marge = ((prix de vente – prix d’achat) / prix d’achat) * 100

Bien entendu, tous les prix de vente et les coûts d’achat de marchandise utilisés sont hors taxe. Ce taux influence directement le résultat global de votre activité professionnelle. Cela signifie qu’il doit être pris en compte pour définir la limite de masse salariale que l’entreprise peut supporter.

2 astuces pour augmenter le taux de marque

Vous souhaitez obtenir un meilleur taux de marque pour augmenter la rentabilité de votre entreprise ? Sachez que le calcul de cet indicateur fait partie intégrante de la stratégie de l’entreprise. Vous pouvez l’utiliser pour améliorer votre compétitivité économique, à travers un meilleur pilotage comptable de l’entreprise. Pour vous aider, voici quelques astuces qu’un dirigeant peut utiliser pour augmenter son taux de marque.

Baisser le coût de revient

Si vous arrivez à diminuer le coût d’achat des marchandises, vous pourrez augmenter facilement votre taux de marque. Pour ce faire, il faudra trouver des fournisseurs qui proposent des tarifs plus avantageux pour vous. Ainsi, vous pourrez baisser le prix d’achat, tout en conservant le prix de vente de vos produits. La marge va augmenter, ce qui conduira également à une augmentation de votre taux de marque.

Augmenter le prix de vente

S’il est impossible d’obtenir de meilleurs tarifs pour l’achat des marchandises, pensez à augmenter le prix de vente de vos produits. Cette action conduira inévitablement à une augmentation de votre taux de marque. Faites tout de même attention à respecter la limite de 10% en augmentant votre prix de vente, pour éviter la baisse du nombre de ventes.